Free songs
Promoting French Culture and Language

Mystère à Montreux – Chapter 5

LE PROFESSEUR EST MALADE

Montreux5L’ouverture du congrès n’est pas très intéressante. Le président fait un discours. Il invite un représentant du canton de Vaud à faire un discours, puis un représentant de la ville de Montreux, puis un monsieur X, puis un monsieur Y. Le congrès applaudit avec enthousiasme tous les orateurs. Le président est sur le point d’inviter un sixième orateur à parler quand un homme se leve et va rapidement au president lui parler à l’oreille.

« Mesdames et messieurs », dit le président, «je regretted de vous annoncer que notre collègue distingué, le professeur Braun, est malade. Y a-t-il un medecin parmi nous? »

Deux hommes se lèvent tout de suite et vont au professeur. Blake se lève aussi et va les rejoindre. Le professeur est extrêmement pâle.

« Ii fait si chaud », dit-il entre les dents. Les médecins se consultent.

« C’est grave? » leur demande Blake.

«Cela peut être grave », lui répond l’un d’eux. «Mais il est difficile de savoir exactement. Nous allons faire transporter le professeur à son hôtel. Là nous pourrons l’examiner. »

Blake offre de les accompagner à l’hôtel. Les deux médecins aident le professeur à sortir de la salle. Blake sort derrière eux. Près de la porte il Remarque Madeleine Mornet en train de parler avec le journaliste McDonald. L’Ëcossais voit Blake et quitte tout de suite la jeune Française. Il ne rentre pas dans la salle du congress mais disparaît dans un long corridor.

«Vous connaissez ce McDonald?» demande Blake a la jeune femme. Madeleine Mornet hésite.

«Oui, je le connais », dit-elle enfIn. Puis elle ajoute : «Il assiste à beaucoup de congrès. »

Elle quitte Blake et rentre dans la salle du congrès. Blake ne sait pas exactement pourquoi, mais il n’aime pas le journaliste ecossais. «Pourquoi Madeleine Mornet a-t-elle hésité à dire qu’elle le connaît?» se demande-t-il.

Perplexe, il sort du bâtiment et monte dans l’auto avec le professeur et les deux médecins. Ils arrivent bientôt à l’hôtel Malibran. Les médecins et le professeur entrent tout de suite dans l’ascenseur. Blake est sur le point de les suivre quand il entend une voix familière. Il s’arrête. C’est la voix de l’Écossais. McDonald est dans une cabine téléphonique. La porte de la cabine n’est pas bien fermée. Le journaliste parle français. Mais ce n’est pas le français de ses anecdotes, un français exécrable. Cette fois il parle un français excellent !

Blake ne saisit pas bien ce qu’il dit, mais il l’entend répéter deux fois le nom du professeur Braun. Puis le jour naliste remarque que la porte de la cabine n’est pas bien fermee et, d un coup de pied, il la ferme.

Blake prend l’ascenseur pour rejoindre les autres dans la chambre du professeur. Les médecins sont en train de l’examiner. Ils constatent enfin que la condition du professeur n’est pas grave. «Vingt-quatre heures au lit, et il se remettra », disent-ils.

Questions

1 Comment le président apprend-il que le professeur est malade?

2 Pourquoi les médecins font-ils transporter le professeur à son hôtel?

3 Qu’est-ce que Blake demande à la jeune Française?

4 Pourquoi Blake n’entre-t-il pas tout de suite dans l’ascenseur?

5 Pourquoi Blake est-il étonné d’entendre le journaliste parler un français excellent?

6 Que disent les médecins sur la condition du professeur?

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.